© 2019 par SIBERIAN LOVERS.

LES CHATS SIBÉRIEN

Chats hypoallergéniques :

Éternuements constants, congestion nasale, irritation oculaires, ça vous dit quelque chose ? Ça ne nous étonne pas car on vient de vous citer les principaux symptômes dont souffre une personne allergique aux chats. Commençons par tirer au clair le fait qu'une réaction allergique n'est absolument pas due aux poils du félin, en effet, les allergies sont provoquées par des protéines Fel D1 et Fel D4. Ces dites protéines se déposent subtilement sur le pelage du chat une fois sa toilette terminée et peuvent se distribuer dans toute la maison au fur et à mesure que le chat perd ses poils. De même, le félin expulse aussi la protéine Fel D1 par le biais de son urine rendant le nettoyage de sa caisse une véritable épreuve pour une personne sévèrement allergique. Grâce à une série de trucs et astuces dont nous vous parlerons dans cet article, il est facile de réduire la réaction allergique, toutefois, si vous êtes vraiment allergiques nous vous recommandons de faire le choix d'adopter un chat hypoallergénique.

 

Chat hypoallergénique : Sibérien

Bien que le chat Sibérien soit caractérisé par son pelage dense et long (ce qui pourrait nous faire croire que c'est un chat qui aurait plus de probabilités d'accumuler des allergènes), il faut savoir qu'il est considéré comme le plus hypoallergénique du monde ! Cette incroyable caractéristique est due au fait qu'il s'agit du chat qui produit le moins de protéine Fel D1. Néanmoins, comme nous vous l'avons dit dans le paragraphe antérieur, adopter un chat sibérien ne vous garantit pas à 100% que les réactions allergiques disparaîtront complètement, en effet, la quantité produite de la protéine Fel D1 peut être très bien supportée par certains et complètement insupportable pour d'autres.

En plus d'être un chat absolument magnifique, le chat sibérien est un chat câlin, docile et loyal qui adore passer de longues heures avec ses compagnons humains pour jouer. Cependant, de par les caractéristiques de son manteau, il est plus que recommandé de brosser régulièrement son pelage afin d'éviter la formation de nœuds

 

Les origines du chat Sibérien :

Le chat Sibérien est un mastodonte à l’expression douce qui est devenu un véritable chat domestique malgré un passé "sauvage" dans le climat glacial de Sibérie. Très sociable, il a une incroyable faculté d'adaptation et sait s'entendre aussi bien avec ses congénères qu'avec des chiens ou des enfants, pour le plus grand plaisir de la famille qui l'accueille.

Les origines du chat Sibérien

L’histoire du chat Sibérienest récente et appartient à notre siècle : il a été décrit pour la première fois en 1925, sur le Brehms Tierleben parmi les chats à poil mi-long du Caucase. En ce qui concerne les origines, on pense que le colosse sibérien n’est rien d’autre qu’un croisement entre le chat domestique, importé par les colons russes en Sibérie, et le chat sauvage des monts Oural et du plateau de Sibérie centrale. En Europe, la race du Sibérien a été découverte récemment.

Le premier exemplaire fut importé de Saint-Pétersbourg en Allemagne, en 1989, par deux éleveurs : Hans et Betti Schulz ; aujourd’hui, leur élevage compte de nombreux exemplaires de Sibériens, devenus de grands champions. C’est à l’éleveuse Elizabeth Terrel et à David Boehm que revient le mérite d’avoir fait connaître le Sibérien jusqu’aux États-Unis, où il a conquis le Guinnes des primés en le « volant » au colosse américain, le Maine Coon.

Le chat idéal :

Le chat Sibérien est un chat aux dimensions imposantes : les exemplaires mâles peuvent atteindre 12 kg (mais font majoritairement 6 ou 7 kg), alors que les femelles pèsent entre 4 et 6 kg. Ils mettent environ trois ans à atteindre ces dimensions et une fois leur développement terminé, ils ont une allure forte et puissante.

Le corps a une musculature bien développée et lourde. La tête, de dimension moyenne et de forme triangulaire, a des contours arrondis ; la partie supérieure est plate et le museau est entouré de lignes circulaires, avec des joues peu proéminentes. Le cou, très musclé et puissant, est de longueur moyenne. Les oreilles, placées aux angles de la tête et inclinées vers l’avant, sont moyennement grandes, larges à la base et arrondies à la pointe ; sur le dos, le poil est court et fin et, autour, à mi-hauteur, il est fourni et long.

En général, à la pointe des oreilles, le poil se termine par une touffe (comme chez les lynx). Les yeux, très grands, sont presque ronds, inclinés vers la base extérieure des oreilles et bien espacés ; la couleur typique qui les caractérise est un jaune-vert intense. Les pattes sont grosses, rondes et très vigoureuses et se terminent par des pieds de géant et ronds ; lorsqu’elles sont tendues, les pattes postérieures sont légèrement plus longues que les antérieures.

Le dos est arqué et très long et la cage thoracique en forme de tonneau. La queue est large à la base, moyennement longue et émoussée à la pointe. La robe peut être moyennement longue ou longue, très fournie et imperméable avec un souspoil adhérent et peu abondant. Le poil paraît plus court sur les omoplates et la collerette doit être absolument abondante et vigoureuse.

 
 

Le caractère :

Le chat Sibérien n'est plus le chat rustique des montagnes qu'il était autrefois. Désormais, c'est un chat très sociable, capable de s'entendre avec tout le monde (chats, chiens, enfants...) à condition de ne pas le brusquer et de faire preuve de douceur à son égard. Très affectueux, démonstratif et communicatif, il peut même se montrer exclusif avec son maître voire un peu pot-de-colle.

Vif et intelligent, il a des qualités brillantes de chasseur. Il peut parfois avoir certaines velléités d'indépendance et de liberté, mais cela ne l'empêche pas de vivre en appartement à condition qu'il puisse se défouler à sa guise avec des jeux, un arbre à chat et autres sources de distraction.

 

La couleur du poil :

Pour la robe du chat Sibérien, toutes les couleurs sont admises dans leurs différentes combinaisons à l'exception du lilas, cinnamon, faon et chocolat ; les catégories colourpoint sont acceptées et sont désignées par l'appellation "néva masquerade" : pour elles, le standard reste le même mais la robe diffère (seal point, bleu point, red point, crème point, seal tabby point avec ou sans blanc) et les yeux sont bleus

 

Standards :

CORPS :

Le sibérien est caractérisé par son corps « en tonneau », massif et rond.

Mâle seal lynx point.

Le sibérien est chat de grande taille à poil mi-long à long et de type semi-cobby. Il se dégage de lui une impression de force et de douceur. Le corps est « en tonneau », c'est-à-dire assez rond et massif. Ce n'est pas un signe d'obésité : il a une ossature et une musculature développée. On distingue un grand dimorphisme sexuel entre les mâles et les femelles. L'ossature ne doit jamais être fine1.

L'encolure ronde et courte est puissamment musclée. L'arrière-main est arrondie et plus haute que l'avant-main. La sangle abdominale est puissante. Les pattes sont de longueur moyenne, puissantes et musclées. Des pattes hautes sont un défaut en compétition. Les pieds sont grands et ronds, avec de nombreux poils entre les doigts. La queue est touffue, plutôt large à la base, elle s'effile sur un bout arrondi. Repliée sur le dos, l'extrémité de la queue atteint la base des omoplates1.

TÊTE :

La tête, large, est en forme de triangle adouci. Les pommettes ne sont ni saillantes ni proéminentes. Le crâne est large et plat. De profil, le front est légèrement arrondi. Un profil droit est considéré comme un défaut, tout comme la présence d'un stop. Le nez plat est de taille moyenne à courte. Le museau est rond et fort, sans pinch, bien que chez les femelles il soit souvent plus fin. Un museau pointu ou étroit donne des pénalités en exposition féline. Le menton est arrondi sans être proéminent. Les moustaches sont longues et épaisses. Les yeux sont grands, presque ronds, bien séparés l'un de l'autre (au minimum par la largeur d'un œil). Ils sont placés légèrement de biais, sans être de type oriental. Toutes les couleurs sont acceptées, sauf chez les colourpoint où ils sont bleus1.

 

ROBE :

La fourrure est mi-longue à longue, avec une collerette et beaucoup de sous-poil (avec toutefois de fortes variations suivant les saisons, le poil étant moins fourni et plus court en été). L’encolure, les épaules et le dos sont recouverts de poils de garde épais et brillants qui forment une importante collerette. Sur le ventre, le poil peut friser légèrement sans que cette caractéristique ne soit recherchée. L'ensemble des robes traditionnelles et colourpoint sont acceptées pour toutes les couleurs sauf le cinnamon, le fawn, le chocolat et le lilas12 ainsi que l'ambre.

Pour les chats particolores, toutes les proportions de blanc sont acceptées, sans demande spécifique concernant l'emplacement des taches blanches1.

Main Coon

Siberien

Norvegien

CARACTERE :

Le sibérien est décrit comme une force tranquille, avec généralement un caractère « chat-chien » (souvent chez les mâles), très proche de ses maîtres si élevés dans de bonnes chatteries.

Ils ont une douce personnalité, ils s'entendent bien avec d'autres chats (et chiens) et s'attachent beaucoup à leur propriétaire. Ce sont en général de très bons compagnons qui aiment vivre en famille].

Il n'existe pas de grandes différences de caractère entre mâles et femelles. Les mâles sont très "maternels"

 

Santé :

Ces grands chats ont une maturité lente et leur croissance ne se termine que vers l'âge de trois ans. Le poil de garde ne se développe pas avant l'âge de six mois.

Le sibérien est une race rustique, c'est-à-dire que les véritables sibériens tombent très rarement malades

 

Neva Masquerade :

Dans la race sibérienne, on compte le neva masquerade, distinction donnée par la robe de ce chat, qui est de type colourpoint.

Les deux seules et uniques différences entre les sibériens « classiques » et « neva masquerade » se situe dans la couleur des yeux et celle du pelage. Les neva masquerade ont les yeux bleus et une robe claire aux extrémités foncées. Tandis que les classiques peuvent avoir n'importe quelle couleur comme les chats de gouttière. Il est tout à fait possible de faire se reproduire des nevas avec des classiques.

Certains éleveurs de Sibériens dits « classiques » contestent la couleur neva masquerade bien qu'elle soit acceptée dans les associations félines.

 
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon